Masters J3 : libre messieurs senior

Florent Amodio, plus affuté et plus ambitieux sur le contenu technique, s'impose finalement devant Brian Joubert. Chafik Besseghier distance Romain Ponsart et prend logiquement la troisième place.

 

Florent Amodio a livré un programme fidèle à son caractère, avec un montage musical extrêmement dynamique mais presque décousu. Il trébuche sur sa tentative de quadruple Salchow mais se relance avec un triple Salchow en combinaison et un triple Axel. La seconde moitié de programme est inégale puisqu'il chute sur le second triple Axel et ne passe qu'un double flip, avant de terminer sur une solide combinaison triple Salchow-triple boucle piquée. Il doit d'ici le début des Grand Prix consolider son état de forme et corriger certaines erreurs techniques : la note de composantes est déjà une satisfaction avec une qualité de glisse et une vivacité remarquables.

 

 

Brian Joubert a trouvé ses repères sur un nouveau programme libre, adapté à sa personnalité et à son style de patinage. Certes, le bilan technique est relativement moyen : le quadruple boucle piquée prévu devient un triple; le second triple Axel est sans combinaison, le boucle ne passe qu'en double et certaines réceptions sont heurtées. L'essentiel est cependant pour lui de se rassurer et la note de composantes, proche de celle d'Amodio, récompense une application dans la composition du programme.

Malgré une interruption suite à un incident vestimentaire, Chafik Besseghier a réalisé une performance encourageante. Il tente le quadruple d'entrée mais celui-ci est incomplet. Si d'autres sauts apparaissent fébriles, les rotations sont complètes et il des progrès sont à souligner dans la qualité de glisse et la vitesse d'exécution.

 

Romain Ponsart a beaucoup tenté mais doit apprendre à ne pas se désunir après un échec. Le quadruple est incomplet tout comme le premier triple Axel alors que le second est chuté. Il ne parvient pas par la suite à se remobiliser avec deux réceptions imprécises et un Lutz passé en double. La combinaison triple Salchow-triple boucle piquée est trop tardive pour effacer la déception du contenu technique et la prestation manquait alors de conviction. Il va devoir se remettre en question et progresser d'ici le Trophée Bompard puisque la troisième place lui avait déjà été attribuée par la Fédération.

 

Alexander Zahradnicek conserve la cinquième place devant Florian Lejeune : tous deux ont échoué sur leur tentative de triple Axel (incomplet pour Zahradnicek, chuté pour Lejeune).

 

 

Brian :

 

Ce programme, ça fait du bien de le faire enfin dans une compétition. Tout n'est pas encore parfait loin de là, mais c'est le but des Masters, faire un point pour voir où on en est. Ce programme libre, ça ne fait qu'une semaine que je me sens bien dessus, et ce n'est pas encore assez. Mais ce qui est rassurant c'est que les retours sont bons, les composantes également, donc je n'ai pas fait un mauvais choix avec ce thème. C'est un programme que j'aime beaucoup, je n'ai pas envie de la gâcher. Et ce sera mon programme pour les JO l'année prochaine.

Même si j'étais sur la retenue car pas encore tout à fait au point, j'ai réussi à me libérer et à prendre plaisir sur ce programme, c'est une nouveauté pour moi. Le seul problème qu'il y a c'est mon surpoids, une fois que j'aurai réglé ça les sauts seront plus faciles, et je tiendrais mieux le programme. Maintenant j'ai hâte de retourner m'entraîner lundi, et hâte d'avoir les premiers retours des juges internationaux.

 

Florent

Je suis satisfait de ces Masters. L'objectif n'était pas de battre Brian, mais de présenter mes programmes et d'avoir les premiers retours. A priori mes programmes plaisent, je sais que je les ai dans les jambes, je suis rassuré. Il n'y a pas de gros changements à faire, c'est plutôt que tout reste à peaufiner, les sauts peuvent être mieux, les pirouettes…

Contrairement à hier, avec mon préparateur physique on a beaucoup mieux géré l'attente entre les 6 minutes d'échauffement et le passage, d'autant que le problème technique de Chafik à rallongé l'attente. Du coup j'était tout de suite mieux dans la glace. Je suis en avance sur ma préparation par rapport à l'année dernière, mais c'était prévu comme ça, par exemple je n'ai pas fait de gala cet été, j'ai repris l'entraînement beaucoup plus tôt.

Et oui, mon début de programme est bien prévu pour deux quadruples Salchow et deux triple Axels. Sur le Salchow, il ne manque pas grand chose, ça ne fait pas si longtemps que je le maîtrise, mais aux entraînements ça passe pas si mal, aujourd'hui j'y suis allé, pas de chute ni de faux départs. Ca viendra.  

 

Pas de commentaires autorisés sur cet article.