Euros 2017 : troisième titre pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

Après les péripéties hors glace et le changement du classement de la danse courte, la danse libre remet les pendules à l’heure : l’or est pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, devant les Italiens Anna Cappellini et Luca Lanotte, les Russes Ekaterina Bobrova et Dmitri Soloviev repartant avec le bronze.

 

Avant de célébrer le troisième titre européen de Gabriella et Guillaume, revenons un peu en arrière, avec la danse libre de Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac. Les vices champions de France terminent en beauté leur premier championnat d’Europe avec un superbe libre. Ils terminent à la 12 eme place avec 152,40 points. Toujours aussi précis dans l’exécution, très lyriques sur ‘Sorry seems to be the hardest world’, Marie-Jade et Romain ne font aucune faute, à part un porté trop long qui leur apporte un point de déduction. Leur place, avec le titre pour Gabriella et Guillaume, qualifie trois danseurs pour l’année prochaine !

Le patinage des Finlandais qui suivent, Cecilia Törn et Jussiville Partanen, est assez prenant. Entrée de programme assez éthérée sur le ‘Stonemilker’ de Bjork, très légère. La fin est plus rapide sur ‘Golden Age’, et malheureusement les deux patineurs chutent sur le porté chorégraphique (Cecilia a posé son patin sur celui de Jussiville, mais ce dernier n’a pu compensé l’appui et est parti en déséquilibre). Il leur manque encore de la puissance et de l’ampleur dans la prise de carre, mais cette compétition est une bonne répétition pour les mondiaux d’Helsinki, où ils patineront à la maison ! A Ostrava, ils perdent logiquement beaucoup de places et se retrouvent 17eme (131,11 points).

Alexander Zhullin semble s’être fortement inspiré des programmes passés de Gabriella et Guillaume : Sara Hurtado et Kirill Khaliavin patinent sur ‘Two men in love’, musique douce et sensible. Hormis la référénce assez claire, le programme est alléchant, avec une belle chorégraphie et des pas complexes. Très bons début pour ce tout nouveau couple, 141,36 points et la 13eme place !

Alexandra Nazarova et Maxim Nikitin sont 9eme avec 154,51 points . Leur programme est à l’image de leur costume, tout noir avec un touche de couleur pour lui, et un jupon coloré pour elle, qui se découvre dans les rotation) : technique en apparence, avec une pointe d’humour sous-jacente et des faux déséquilibres. Si la composition du programme est assez classique en rapide/lent/rapide, les changements de rythmes ne sont pas trop marqués, ce qui donne une bonne homogénéité. Beaucoup de trouvailles, comme la double position ‘illusion’ sur la pirouette. Petite erreur de Maxim dans la série de twizzles mais sans trop de conséquence : ils sont tout juste derrière les Turques Agafanova/Ucar dans le libre (91,29 contre 91,35), mais restent devant eux au total des deux épreuves.

Alexandra Stepanova et Ivan Bukin confirment leur statut de 2eme couple russe sur cette compétition. Pirouette avec positions originales (ça change !), série de twizzles débutant par une position assise, ils sont vraiment dans la glace. Assez rapides et expressifs sur une sélection de tangos d’Astor Piazzola, il leur manque peut-être un peu de fraîcheur en fin de programme pour suivre l’évolution de la musique. Ils grimpent d’une place par rapport à la danse courte et terminent 5eme avec 166,93 points.

Deux couples russes de suite, deux medley de tangos d’Astor Piazzola, honnêtement ça fait un peu beaucoup… Grosse déception pour Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov surtout pour Nikita qui n’était pas du tout dans la glace. Le porté en ligne droite, où il est en position fente (donc avec appui sur la jambe et le côté du patin) est un peu chancelant, et surtout, il ne part pas de tout dans la série de twizzles. Il n’essaye pas de rattraper la deuxième partie, et ne reprend que pour les derniers tours, erreur impardonnable à ce niveau ! Surtout qu’il connait encore un déséquilibre en arrivant sur le petit côté de la patinoire, et un point de déduction pour musique trop longue. Bref, une compétition à oublier pour eux, ils terminent 10eme avec 153,68 points.

Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen font des twizzles tellement proches l’un de l’autre qu’on craint la percussion. Porté stationnaire avec variation de position inédite, pirouette très bien amenée, cette version de ‘La vie en rose’ par Patricia Kaas est un bon choix pour eux. Laurence est très émue à la fin de son programme, on peut lire sur ses lèvres ‘thank you’ à l’attention de son partenaire. Fin de programme à consolider, ils perdent des niveaux sur les derniers éléments, et récoltent un point de déduction pour porté trop long. Ils sont 7eme (160,68 points).

Il y a de la tension dans l’air en ce début de dernier groupe… Charlène Guignard et Marco Fabbri s’élancent sur les premières notes du grand pas de deux de ‘Casse-noisette’. Tout en délié, en porté de bras majestueux, ils sont assez bons dans ce registre. Les twizzles passent bien, mais vient le moment du porté en chandelle où Charlène à est tête en bas à la verticale dans le dos de Marco, alors qu’il passe sur un pied en dehors arrière… et c’est la chute ! Heureusement ils se relèvent très vite et concluent leur programme. Marco se tient la tête entre les mains, très déçu, ils perdent beaucoup de points sur les niveaux et prennent deux points de déduction pour la double chute. Ils passent de la 4eme à la 6eme place avec 163,68 points.

Après les deux tangos de Piazzola à la suite, cette fois-ci c’est un deuxième Grand pas de deux de ‘Casse noisette’. Les Israéliens Isabella Tobias et Ilia Tkachenko après les Italiens, c’est l’école Shpilband contre l’école Fusar-Poli. On ne peut s’éviter de comparer les deux programmes, bien sûr. Au début, l’avantage semble aller aux Italiens, les Israéliens semblent peut-être moins investis ou expressifs dans leur chorégraphie. Ce sentiment s’estompe peu à peu, les Israéliens sont vraiment dans la glace et fond un très joli programme (avec un porté sur un pied tenu cette fois-ci !). Au final, les deux programmes m’ont plu, mais Isabella et Ilia repassent logiquement largement devant ; avec 169,29 points, ils sont 4eme !

Pour Ekaterina Bobrova et Dmitri Soloviev, quel retour à la compétition ! Sur les toutes premières notes de Prélude numéro 20, Ekaterina très tonique se laisse tomber dans les bras de Dmitri qui la rattrape pour l’emmener dans la danse. Quelques variations musicales sur le prélude qui ajoutent à la mélodie et la rythmant un peu plus, Ekaterina et Dmitri sont complètement dans l’interprétation et la subtilité de la partition de Chopin. La fin de programme est plus rythmée avec les ‘quatre saisons’ de Vivaldi, là aussi légèrement réorchestrée. Le changement de rythme est quasiment obligatoire, mais le choix musical est peut-être un peu trop marqué, une musique vive un peu moins agressive aurait été peut-être plus adéquate. Néanmoins un très joli programme, et le bronze avec 186,56 points.

Anna Cappellini et Luca Lanotte présentent cette année un programme sur Chaplin. Dans l’ensemble la danse est bien patinée, assez solide, mais personnellement, elle ne m’a pas emballée plus que ça, j’attends plus à ce niveau-là. Les trois portés sont très beaux, mais ils ont tous trois aériens, un peu de variation aurait été intéressante. Surtout, les juges me semblent avoir très généreux avec eux : Anna est en déséquilibre sur la première séquence de twizzles, et l’élément écope tout de même d’un niveau 4 et d’une note d’exécution tout juste négative. Quand la différence entre l’argent et le bronze de joue à un rien, il semble que les centièmes (8, pour être précis) soient encore du côté italien ce coup-ci.

 

Gabriella Papakadis et Guillaume Cizeron se rassurent, même s’ils ne semblaient pas plus préoccupés que ça par leurs petites erreurs de la danse courte. Beaucoup de changement dans le libre, la pause de départ où Gabriella et Guillaume se reposent sur les épaules l’un de l’autre a disparu, le programme démarre un peu plus tard, et la partie intermédiaire a été retravaillé. Mais quelle aisance, quelle glisse ! Aucun doute sur les vainqueurs ce soir, avec 114,19 points sur le libre et 189,67 points au total, une très jolie danse libre, et un troisième titre à la clef !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *