Masters 2017 – Vanessa et Morgan : ‘c’est notre dernière saison’

Alors qu’ils sont au top de leur forme, Vanessa James et Morgan Ciprès pensent raccrocher les patins après ce cycle olympique. Avant de sortir les mouchoirs en fin de saison, pensez plutôt à les soutenir et à profiter un maximum de leurs performances, si possible en live sur une compétition : s’ils sont dans la même forme que pendant ces Masters, vous ne les oublierez pas de si tôt !

Après leur programme court, Vanessa et Morgan reviennent pour nous sur leur préparation estivale, et se projettent sur la saison à venir… qui devrait donc être la dernière.

Vanessa : On est content de notre compétition ici à Villard de Lans. Ce n’était pas évident, car on était assez fatigués : après la compétition de l’Autumn Classic le week-end dernier à Montréal, on est repassé à Tampa en Floride pour s’entraîner avant de venir ici. Beaucoup de voyage en très peu de temps ! On n’avait plus trop de jambes pour le programme court, mais bon, ça nous permet de nous entraîner dans différentes conditions, quand on est en forme, quand on l’est moins. Cette compétition est plus en entraînement pour nous, avec en bonus le retour des juges sur ce qui va et ce qui ne va pas, pour peaufiner les niveaux.

Morgan : L’année dernière, on a beaucoup appris auprès de notre nouvelle équipe, on a trouvé un style qui nous est propre, et on a avant tout cherché à tout retraduire sur la glace… on y est allé à fond ! La saison s’est très bien passée, du coup ça place la barre plus haut…

Vanessa :  On a eu 3 semaines de vacances en mai, avec deux semaines de ‘rab’ car je me suis fait un peu mal au dos, ensuite on a repris très vite le chemin de l’entraînement. Et il fallait trouver des programmes sur lesquelles tout le monde soit d’accord ! Quand on pensait trouver une bonne idée, ça ne plaisait pas à John ou à Sylvia nos entraîneurs, quand c’était bon c’est John Kerr notre chorégraphe qui pensait que ça pouvait être mieux. C’est Morgan finalement qui a trouvé la bonne musique pour notre programme court, vers la mi-mai. Pour le programme court, c’est une idée qui vient de moi, on était déjà mi-juin, mais quand je l’ai mise dans la patinoire, il y a eu un accord unanime tout de suite !

Morgan : Notre préparation cet été et notre gestion de la saison est plus stratégique que l’année dernière, plus intelligente. On commence tôt comme avant, par contre on a déjà prévu des phases moins intensives pour souffler, car la saison va être longue et il va falloir tenir ! On l’a bien commencé à Montréal en gagnant l’Autumn Classic, malgré des erreurs. On va se concentrer pour faire de bons résultats en Grand Prix et se qualifier pour la Finale. Pour la suite… on est 5 ou 6 couples à pouvoir prétendre au podium pour les très grandes échéances, tout est jouable !
On devrait finir notre saison sur les championnats du monde à Milan… à moins qu’on ne revienne de Corée avec une breloque, dans quel cas pas sûr qu’on soit encore assez motivés pour refaire une compétition de plus !

Vanessa : Logiquement cette saison est notre dernière. Tout pourrait bien sûr changer, mais le plus logique est qu’on s’arrête. Je viens de fêter mes 30 ans il y a quelques jours ! Et quand on voit le niveau qu’ont maintenant des patineurs comme Lola et Andreï, on se dit que la relève est là.

Morgan : Ce n’est jamais évident de savoir quand arrêter. On essaye de rester lucide : d’un côté on sent qu’on n’a jamais autant aussi bons dans notre patinage, mais de l’autre on ne veut pas faire la saison de trop. Et les années commencent à se faire sentir… Si la fédération m’offre un million d’euros pour continuer je rempile ! Mais bon, plus sérieusement, la fin de cette saison nous semble être le bon timing.
Pour la suite, j’ai quelques idées, disons que c’est en construction. Tout dépendra aussi des éventuelles opportunités qui se présenteront.

Vanessa : pour la part, je ne peux pas vraiment me projeter sur l’année prochaine et l’après haut-niveau. Je préfère rester concentrée sur mon job, il y a déjà suffisamment à faire ! Je pense malgré tout ne pas trop m’éloigner du monde du patinage, c’est une partie importante de notre vie.

Avant de sortir les mouchoirs en fin de saison, pensez plutôt à soutenir Vanessa et Morgan et à profiter un maximum de leurs performances, si possible en live sur une compétition : s’ils sont dans la même forme que pendant ces Masters, vous ne les oublierez pas de si tôt !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *