Masters 2017-J3-libre dames : Maé remporte le libre et le titre

Quel retour pour Maé-Bérénice Méité ! Elle signe un très bon programme libre pour s’imposer sur le fil devant Laurine Lecavelier et Léa Serna.

 

Quel plaisir de voir Maé-Bérénice revenir à ce niveau ! La saison dernière où elle revenait de blessure avait été difficile, avant-hier elle était passé complètement à côté de son programme court … Aujourd’hui elle réalise un de ses meilleurs programmes depuis longtemps ! Gros contenu technique, avec notamment triple flip-triple boucle piqué d’entrée (le second triple est en sous rotation) et double Axel-triple boucle piqué en deuxième partie de programme. Elle pose la main sur son deuxième triple Lutz, ce qui l’empêche de faire sa troisième combinaison, mais ce n’est pas l’essentiel. Outre le bien fou que cela doit faire au moral, on retrouve un programme à la Maé. Dichotomie complète, avec toute une première partie de programme classique sur les Nocturnes de Chopin (elle y place judicieusement la séquence de pas)… et la deuxième partie sur ‘Happy’. Mais c’est Maé ! Elle est à l’aise dans les deux registres, et s’amuse vraiment sur la deuxième musique. Pour chipoter reste maintenant à peaufiner les éléments pour faire monter les notes d’exécution, mais Maé repart de ces Masters avec un énorme boost de confiance.

Pour moins d’un point (161.42 contre 162.16 pour Maé), Laurine Lecavelier termine deuxième de la compétition. Elle ne semble pas complètement à l’aise encore sur son programme sur Marylin Monroe, et se crispe quelque peu. L’entame de programme est pourtant superbe, son triple Lutz initial aurait mérité des +3 en exécution. Le reste du programme est entaché d’imprécisions, certaines étant inhabituelles, comme la chute sur le triple boucle. Laurine reste combattive jusqu’au bout, mais il manque peut-être un peu plus de sérénité pour passer la combinaison double Axel – triple boucle piqué sans la sous-rotation sur le piqué, voire enchaîner le triple Salchow (et non le double) après le triple Lutz sur la combinaison de trois sauts. Il lui manque également quelques secondes pour voir sa pirouette finale à un plus haut niveau que celui obtenu (niveau 2). Rien de méchant en ce début de saison, sachant qu’après ses bons résultats l’année passée Laurine doit maintenant assumer son statut de favorite.

Quelle transformation pour Léa Serna ! Honnêtement, elle laisse une très forte impression sur son programme de ‘La La Land’. Beaucoup de réussite, y compris sur le triple Lutz d’entrée, magnifique, elle totalise cinq triple sauts ; il ne lui manque plus que le boucle pour avoir la panoplie complète. La fin de programme est un peu plus juste avec quelques sous rotations, alors que les pirouettes ne lui posent pas de problème, elles sont toutes de niveau 4 avec de bonnes notes d’exécution. Vraiment, un patinage rapide, un programme pétillant, frais et musical, c’est une très bonne surprise après sa saison passée en demie teinte. Elle termine donc 3eme, avec 148.51 points.

Elle semblait se rapprocher de très près du podium Julie Froetscher, avant le passage de Léa… Elle a réussi un bon programme, alors qu’elle était en difficulté… avant même de commencer ! A l’annonce de son nom, elle s’élance sur la glace pour se présenter au public, enchaîne quelques poussées pour gagner de la vitesse… et chute lourdement en prenant une pointe. Elle se relève heureusement sans problème, et c’est peut-être ce qui lui permis de se concentrer sur son programme. Elle reprend son thème des ‘quatre saisons’ de Vivaldi et la chorégraphie moderne de Benoit Richaud. Lutz d’entrée, flip, boucle ça passe ! Preuve de sa maîtrise technique, elle retente sans problème le Lutz (et le boucle) en deuxième moitié de programme. L’Axel final est escamoté, mais elle sort de piste le sourire aux lèvres. Elle est quatrième avec 139 points ; pour sa première participation seniors, c’est plus qu’encourageant.

 

 

Derrière elle Sandra Ramond ne parvient pas à confirmer son bon programme court : elle tente les grosses difficultés comme triple Lutz et double Axel-demi boucle-triple Salchow, mais les rotations sont trop justes. 125.89 point au final, et la 5eme position devant Anna Malkova (105.99 points).

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *