Masters 2017 – J2 – le court messieurs revient à Romain Ponsart

Dommage, le match n’a pas eu lieu : Chafik Besseghier est forfait, et Kevin Aymoz ne se présente pas non plus en compétition. La voie est libre pour Romain Ponsart, qui s’empare de la première place provisoire.

Romain Ponsart gagne le programme de court de ces Masters, avec 67.05 points. Certes, il est sans rival, mais Romain a montré de belles choses. Un petite manque de rotation sur le quadruple d’entrée, chuté, il se reprend bien sur la musique de ‘Imagine’ pour placer un bon triple Axel et une combinaison triple Lutz-double boucle piqué correcte. Peut mieux faire, bien sûr quand on connait son talent, notamment sur les deux dernières pirouettes soit invalidée soit de niveau 2. Il reste néanmoins un réel plaisir à voir évoluer un patineur avec ces lignes et cette classe.

Avec 62.80 points Adrien Tesson prend la deuxième place provisoire ; décidément les 60ies ont la côté, il a choisi le ‘Come together’ des Rolling Stone. Il coince sur son triple Axel, alors qu’il est maintenant plus fiable et plus régulier sur cet élément aux entraînements. La combinaison triple Lutz-triple boucle piqué est retournée et incomplète, comme le triple boucle. L’impression générale demeure bonne, on sent que cette musique lui parle.

Juste derrière lui, avec 61.54 points on retrouve son collègue d’entraînement à Champigny, Landry Lemay, solide sur ‘I put a spell on you’. Triple Axel, triple Lutz et combinaison triple boucle piqué – triple boucle piqué, c’est le meilleur contenu technique de la compétition, reste à peaufiner les réceptions.

Philip Warren est bourré de qualité : bon touché de glace, patinage léger et efficace, il prend de la vitesse en un rien de temps, et sa détente est assez énorme. Reste à contrôler le tout… ce n’est pas le cas sur le Salchow initial, tourné en double (tentative de quadruple ? grosse progression alors, car il n’avait que le quadruple boucle piqué l’année dernière dans son répertoire), la combinaison triple Lutz-triple boucle piqué est complète mais chuté. S’il a repris ‘Hotel California’ de l’année dernière, il a changé la disposition des élements pour passer le triple Axel à la toute fin de son programme, très audacieux. Il est 4eme avec 56.58 points.

Joshua Rolls a un patinage plus ‘petit’ avec moins d’envergure. Pas trop en réussite, il simplifie son contenu technique, notamment avec double Axel et combinaison triple flip-double boucle piqué. Il termine 5eme avec 53 points.

 

Une grosse pensée pour Chafik Besseghier, qui a dû déclarer forfait pour le programme court. Il a participé aux entraînements ce matin, mais des problèmes respiratoires, qui laissent craindre une pneumonie, l’empêchent d’être au mieux.

On espère également revoir très vite Kevin Aymoz sur des compétitions.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *