Masters 2017 – J2 – programmes libres : Vanessa et Morgan sont prêts !

Parmi les trois compétitions qui se terminent aujourd’hui, le libre couple reste mémorable avec la formidable prestation de Vanessa James et Morgan Ciprès. La danse libre junior est d’un bon niveau, les juniors dames sont plus en retrait.

Vanessa et Morgan placent la barre très haut ! Difficile de trouver un programme de calibre olympique tant leur programme de l’année dernière leur collait à la peau. Mais c’est chose faite ! ‘Say something I’m giving up on you’ fonctionne à merveille. Peu de moments de repos, plein de petits gestes en musique, et surtout quelle vitesse, quelle aisance ! Ils maîtrisent totalement leur art. Tout passe : le triple Twist, vraiment énorme alors que cet élément leur a posé des problèmes pendant longtemps. Combinaisons triple-double-double, triple Salchow, triple Lutz lancé, et surtout un impressionnant quadruple Salchow lancé, avec seulement un très léger touch de Vanessa à la réception. Frissons garantis. 154.43 points sur le libre, 226.99 points, je vous vois déjà comparer aux résultats des derniers rendez-vous passés. Vous êtes prévenus : ce programme, dans un enceinte pleine à craquer comme dans les grands championnats, s’ils sont aussi en réussite qu’aujourd’hui (ce qu’on leur souhaite)… préparez vos mouchoirs, vous allez en prendre plein la vue !

Le reste de la compétition est du coup plus terne, surtout qu’après des programmes courts de très bon niveaux, les patineurs n’ont pas pu répéter leurs prouesses sur le programme Libre.
Lola Esbrat et Andreï Novoselov reprennent leur libre de l’année dernière (j’aurai apprécié une nouvelle mouture), mais peu de réussite… sauts individuels doublés, chutes sur les sauts lancés, pirouettes de couple avec déséquilibre, il faut continuer à acquérir de la confiance, car les portés sont à l’inverse très beaux et très fiables. Ils terminent avec 127.07 points (ils sont troisièmes du libre).

Camille Mendoza et Pavel Kovalev sont eux aussi en retrait sur un rock lent. Camille passe le triple boucle piqué mais ne peut enchaîner sur la combinaison et chute sur le Salchow parallèle et sur le Salchow lancé. Avec 124.69 points, ils sont troisièmes.

Coline Keriven et Noel Antoine Pierre sont encore en construction ; beaucoup d’approximations sur les éléments techniques. Néanmoins un choix musical très 60ies avec entre autre le ‘Money’ des Pink Floyd et le ‘Satisfaction’ des Rolling Stones, le potentiel est là.

 

Chez les juniors, même déconvenue malheureusement pour Cléo Hamon et Denis Strekalin, surtout sur les éléments de couples : chute sur triple Salchow lancé, et dernier porté ne monte pas et se termine ‘à terre’. En technique individuelle c’est nettement mieux, et le thème de ‘Hunger Games’ est judicieux, les costumes noirs sont bien trouvés.

 

A l’image du programme court d’hier, le libre junior dames n’a pas vraiment tenu toutes ses promesses. Certes, on est en début de saison, mais il y a eu beaucoup trop d’erreurs, à l’image d’Alizée Crozet, en difficultés sur trop de sauts, atterris quasiment sur l’extérieur de la bottine. A ce petit jeu c’est Pauline Wanner qui l’emporte même si on sent qu’elle a simplifié ses difficultés techniques, son programme ne contient que trois triples et deux éléments sont invalidés. Océane Piegad remonte à la deuxième place, avec plus de triples mais peu de rotations complètes ; et Héloïse Pitot redescend d’une place et termine 2eme.

 

En junior danse, Loicia Demougeot et Théo Lemercier confortent leur avance et terminent avec plus de 23 points d’avance sur leur libre inspiré de musiques de la série ‘Games of Thrones’. Mathilde Viard et Renan Manceaux sortent un très bon libre, sur un tango moderne ‘à la Arribert’, très rafraichissant ; ils terminent 2eme, devant Marie Dupayage et Thomas Nabais, qui ont chuté sur l’entrée de la pirouette de couple. A noter la belle remontée de Maia Iannetta et Arnaud Caffa, 3eme du libre et 4eme au final, alors qu’ils ne patinent que depuis quelques mois ensemble.

 

En bonus : les podiums !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *