Masters 2017 – J1 – Laurine Lecavelier en tête, les autres favoris également

Premier jour de compétition, avec les programmes court pour les seniors dames, les juniors dames, les juniors messieurs, et la danse courte junior.

 

Laurine Lecavelier prend assez largement la tête de la compétition sénior dames, avec 53.09 points et plus de 4 points d’avance sur ses rivales. Nouvellement entraînée par Kori Ade aux Etats-Unis, elle n’est pas complètement en réussite sur son nouveau programme court. Le combinaison triple boucle piqué-triple boucle piqué est chutée dès le premier triple alors que Laurine avait pris beaucoup de vitesse, ce qui est toujours bon signe. Le triple Lutz, incomplet, est un peu raide, mais il semblait y avoir la place de rajouter la combinaison. Le double Axel est bien exécuté, il est surtout très bien intégré dans la chorégraphie. Programme tout en nuance, avec beaucoup d’interprétation et une belle vitesse. Mention spécial pour le costume, assez sobre tout en étant travaillé et, fait rare, sans aucune paillette. Le collant foncé sur la jambe droite uniquement reste sujet à appréciation personnelle, de mon côté j’aime assez.

Maé-Bérénice Méité est deuxième avec 48.66 points. Costume moulant, très brillant sur le haut du corps, Maé est dans son registre sexy, sur un registre de musique qui bouge (la dernière musique, c’est tout simplement Beyoncé). Malgré une bonne vitesse de déplacement, Maé a semblé un peu sur la retenue aujourd’hui ; elle a surtout manqué d’ampleur sur les sauts : le triple boucle de la combinaison triple-triple n’a pas assez d’impulsion, il est du coup incomplet et chuté. Malheureusement elle part également à la faute sur le triple Lutz (généreusement noté à +1 par un juge, quand les autres sont tous à -3), son double Axel étant quant à lui aussi bon que d’habitude. Peut-être un peu de fatigue après la compétition du week-end dernier, espérons que Maé se reprenne dans le libre, elle n’était pas à son meilleur niveau sur ce court.

Très joli surprise, Sandra Ramond prend la 3eme place provisoire avec 47.70 points, et la meilleure note technique. C’est simple, tout est passé ! Combinaison de deux triples boucle piqués, triple Lutz et double Axel pris à partir d’une séquence arabesque avant/trois/arabesque arrière, son contenu est très ambitieux ! La vitesse et la qualité ne sont pas encore tout à fait au rendez-vous, son triple Lutz est par exemple jugé incomplet et pris sur la mauvaise carre, il ne lui rapporte que 1.5 points… Sa combinaison elle aussi manquait un peu de rotation. Malgré tout, elle réussit son entrée chez les seniors de très belle manière.

 

A la quatrième place avec 43.34 points, Léa Serna semble attaquer la saison en meilleure forme que l’année dernière, elle tente gros sur la combinaison avec triple boucle piqué-triple boucle piqué. Les deux sauts sont incomplets et il y des retournements, mais le fait qu’elle tente une telle difficulté est déjà encourageant ! Son simple Lutz est invalidé (puisqu’un triple saut est obligatoire), par contre son double Axel est d’une belle ampleur. Léa a toujours une bonne vitesse de patinage, que j’apprécie toujours.

Julie Froetscher,  nouvelle venue dans les rangs seniors, a beaucoup tenté elle aussi, mais les planètes ne devaient pas être alignées de la bonne façon… Aux 6 minutes, elle nous gratifie d’une belle tentative de triple Lutz-triple boucle piqué (chuté sur le deuxième saut), preuve qu’elle a dans les jambes des combinaisons du plus haut niveau ! Hélas, elle chute sur le Lutz, avec une réception trop assise. Elle ne peut pas remettre la combinaison sur le triple boucle, chuté également. Le double Axel passe bien, mais attention à la suite de pas et la dernière pirouette, qui ne sont que de niveau 2. Notons la chorégraphie intéressante signée Benoit Richaud sur une musique espagnole. Julie est 5eme avec 42.75 points.

Anna Malkova complète le tableau à la 6eme place avec 34.57 points, sur la musique de ‘Feeling good’. Toujours un peu juste sur les rotations, aujourd’hui la question ne se posait pas : Lutz non déclenchée, triple flip très incomplet et chuté, double Axel un peu raide, Anna devra se reprendre dans le libre samedi.

 

 

En junior danse, Loicia Demougeot et Theo Lemercier virent en tête avec plus de 5 points d’avance. Les juniors sont eux aussi abonnés aux danses latines cette année, avec le chacha en passage obligatoire (pour le reconnaître, c’est la partie où les danseurs passent dos à dos sur un petit côté de la patinoire). Bonne implication dans la chorégraphie, ils patinent proche l’un de l’autre dans la suite de pas, les déhanchés et les mouvements d’épaule sont marqués sans trop en faire, et le porté est très joli.

Mathilde Viard et Renan Manceaux m’ont bien plu également, ils auraient pu peut-être terminer à la deuxième place provisoire, mais ils chutent tous les deux sur la prise d’élan du porté. Ils sont finalement troisième, derrière Marie Dupayage et Thomas Nabais.

Petit coup de cœur du jour, Camille Rivot et Baptiste Vincent, qui terminent 4eme. Il y a un petit quelque chose chez eux, qui se voit peut-être plus chez Camille, qui laisse présager, qui sait, de belles choses dans le futur. Un détail tout bête, mais sur un enchaînement de deux crossrolls avant, Camille est très souple dans le genou, avec une démarche féline. A surveiller !

 

 

Du côté des juniors messieurs, Luc Economidès a survolé la compétition, alors que ses rivaux ont quasiment tous failli. Il a quasiment 20 points d’avance ! Son programme sur la musique de ‘Send in the clowns’ est joliment interprété, et la technique était au rendez-vous, avec notamment un triple Axel assuré et avec plus de vitesse que l’année dernière. Il y a      juste eu un retournement entre le triple flip et le triple boucle piqué de sa combinaison.

 

Chez les juniors filles, Héloïse Pitot vire en tête, devant Pauline Wanner et Alizée Crozet.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *